Explorations citadines et voies de communication

Play Suisse, est la nouvelle plateforme de streaming gratuite de la SSR tout public, lancée le 7 novembre 2020. Son budget de fonctionnement annuel est de 5 millions. Pas moins de dix-sept collaborateurs à plein temps contribuent à son bon fonctionnement.

L’équipe de développeur est basée à Genève, alors que le marketing et la gestion du contenu se fait depuis Zurich, tout comme la ligne éditoriale. Ce projet d’envergure nationale est né d’une volonté de Gilles Marchand, DG de la SSR, afin de mettre à disposition du public domicilié en Suisse, toute une nouvelle catégorie de contenus.
“Play Suisse, c’est la nouvelle idée suisse”, explique Gilles Marchand. “Nous rapprochons encore la Suisse et ses régions linguistiques tout en soulignant la diversité de notre pays et en proposant une expérience de streaming individuelle au public suisse. C’est aussi une justification de la redevance”.

Le public peut par exemple, visionner sur Play Suisse, une série complète d’un seul trait, ce qui n’est pas le cas sur le site de la RTS, le replay étant de seulement trente jours. On peut donc prendre son temps pour visionner une série, telle qu’Helvetica, passionnant thriller politique, qui se passe dans les arcanes du Palais Fédéral. En général, le client dispose d’au moins six mois pour voir un film, une série ou un documentaire. Les conserver plus longtemps en ligne devient onéreux à cause des droits liés à leur diffusion.

On y découvre d’excellents films comme La rançon de la gloire avec Benoît Poelvoorde, Le Temps d’Ana ou Ma Vie de courgette ainsi que de nombreux documentaires. Et même une websérie romanche ! Metta da fein de Carlo Beer et Urs Berlinger. Rien de tel pour découvrir les beaux paysages suisses !

Les films, les séries et les documentaires sont disponibles dans les trois langues nationales avec des sous-titres, le but de cette plateforme étant de pouvoir décloisonner les contenus et les mettre à disposition dans toutes les régions en Suisse. Cela à un coût important, mais, c’est pour répondre le plus largement possible à la demande, région par région. On y trouve aussi de magnifiques archives, des compilations de concerts, des extraits de festivals de musiques et le meilleur des productions de la SSR, voire des coproductions et certaines émissions. La SSR a conclu des partenariats avec des festivals de films prestigieux, tels que le GIFF à Genève. On pourra donc y découvrir quelques pépites.
A ce jour, ce sont déjà plus de mille titres qui sont disponibles, mais l’objectif est de rapidement atteindre les quatre milles titres.

Pierre-Adrian Irlé, chef de projet : « Le contenu de Play Suisse s’adresse à un public qui ne regarde plus la TV. On veut donc proposer un nouveau RV avec un jeune public mais pas uniquement, en offrant la découverte des productions suisses. Ces productions n’étant que très rarement mises en avant sur les gros mastodontes tels que Netflix ou Disney Channel. Auparavant, une fois diffusé, tout partait dans un grand nuage, alors que nous sommes assis sur des trésors. »

Play Suisse est disponible sur ordinateur, tablettes, smartphones ainsi que sur Android, iOS/Apple TV et Blue TV de Swisscom. Pour accéder gratuitement au site et ses contenus, il suffit de s’inscrire. C’est très simple.

Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 190’000 personnes qui se sont inscrites sur la plateforme. Le fait que la série Wilder obtient plus de 240’000 vues, démontre que Play Suisse répond à une demande.Si vous ne connaissez pas encore cette nouvelle plateforme, je ne peux que vivement vous encourager à la découvrir. Vous y passerez d’excellents moments.

 

Lorin Voutat
Membre du comité